Lifestyle

Témoignage : Mon épilation au laser

epilation laser mon avis mon expérience

 

Je suis brune à la peau très blanche : je ne bronze jamais, ma peau est ainsi. Je m’épile depuis mon adolescence, parfois avec un épilateur électrique et parfois avec de la cire. C’est long, contraignant et coûteux depuis toutes ces années mais JE n’aime pas les poils. En allant à la salle de sport 4 fois par semaine, je voulais être impeccable à chaque séance où je savais que j’allais lever les bras. Avec l’épilation, je devais attendre que le poil repousse suffisamment pour pouvoir l’épiler à nouveau bref, une corvée. J’entendais parler de l’épilation laser : ça me tentait, ça avait l’air génial mais je n’y connaissais rien sur tous les points. Comme beaucoup de nouvelles pratiques, l’épilation définitive avait le vent en poupe, tout le monde ne parlait que de ça mais personne ne savait  vraiment ce qu’il en était.

On a vu des centres fleurir un peu partout, promettant d’éradiquer les poils à coup de lumière pulsée. Mais moi je suis du genre méfiante et si j’aime tester de nouvelles choses -surtout si elles peuvent me changer la vie-, je ne vais pas pour autant me jeter dans la gueule du loup. J’ai besoin de savoir où je vais, si ça vaut le coût et si ma santé n’en dépend pas. C’est autour des années 2000 que l’épilation laser fait son apparition et aujourd’hui c’est par million que l’on compte le nombre de personnes ayant suivi ce traitement. Ce « traitement » ? OUI car c’est une procédure médicale qui DOIT être effectuée par un médecin.

Quoi de mieux que se renseigner directement à la source ?

J’ai donc passé un premier cap en me rendant au cabinet d’un médecin et chirurgien esthétique. Ce rendez-vous me permettait de poser de vive voix toutes mes questions, de voir réellement sur le terrain ce qu’il en était mais surtout, ça ne m’engageait à RIEN. Il existe deux méthodes d’épilation durable :

  • l’épilation laser : technique médicale pratiquée par un médecin, épilation dite « définitive » car il brûle le bulbe du poil
  • l’épilation lumière pulsée : pas besoin de réelle formation pour la manipuler, épilation durable mais non définitive (10ans environ)

J’ai choisi le laser pour plusieurs raisons.

  1. C’est une pratique médicale donc à MES yeux : plus sérieuse et contrôlée
  2. La précision du laser est telle que le résultat est plus durable et efficace
  3. Pour le laser nous avons 25ans de recul, contre seulement 5ans pour la lumière pulsée
  4. L’épilation laser se fait chez un médecin spécialiste qui a une formation pour pouvoir l’utiliser

 


 

La suite de l’article n’est pas une vérité générale et ne s’applique pas à tous les cas. Vous aurez peut-être une expérience différente en fonction de votre type de peau, de votre âge et de votre traitement.

 


epilation laser témoignage

Le premier rendez-vous était à titre informatif : le médecin examine ma carnation et ma pilosité. Il me fait un test, rase une petite partie de mon mollet pour y passer un coup de laser. J’ai été prévenue auparavant évidement et je peux ensuite lui poser mes questions pour que le médecin m’explique tout le déroulement du traitement, le nombre de séance, la fréquence et le tarif. Le premier rdv dure environ 20min et le docteur m’établi un devis qui m’est adapté, en fonction des zones que je souhaite épiler.

J’ai la peau très -très très- claire, limite translucide haha avec des poils noirs : le traitement sera donc plus rapide et plus efficace pour moi.

Je ne vous communiquerai pas le tarif volontairement, puisqu’il diffère en fonction de la zone géographique et des praticiens. Une séance à Paris n’aura pas le même coût qu’à Marseille ou à Strasbourg. Je vous invite à vous déplacer directement avant de vous engager pour vous informer.

Le déroulement du traitement

Je suis partie initialement sur 8 séances d’épilation laser mais en réalité je n’en ai eu besoin que de cinq. ça a été suffisant car ma peau claire aide grandement au processus. En sois, je n’y suis pour rien mais il faut bien qu’avoir la peau claire ait quelques avantages haha. Ne vous offusquez-pas, je parle pour moi. Mes séances ont été espacées de 2 mois et entre la quatrième et la cinquième, j’ai laissé passé sufisement de temps pour voir à quel fréquence mes poils revenaient. Bon … ils ne revenaient pas mais j’ai quand même fait une séance supplémentaire. Sachez qu’en règle générale pour une peau ayant une carnation « normale » ni trop claire ni trop foncé, le traitement dure entre 8 et 10 séances. Mais comme tout cela dépend de chacun.

Au  niveau de la douleur

Je ne vais pas vraiment vous aider pour plusieurs raisons. Premièrement car la douleur est propre à chaque personne, nous réagissons tous différemment. D’autre part parce que le médecin m’a prescrit dès la première séance de la crème anesthésiante, donc je n’ai absolument rien senti. Mais j’imagine que s’il prescrit cette crème c’est que la séance ne doit pas être des plus agréable, ce qui serait logique puisque le laser brûle. Et pour finir, le médecin m’a dit que des femmes avaient mal malgré la crème. Ne vous angoissez pas pour autant car l’épilation laser dure en moyenne 1min 30 par zone.

Pour conclure

Je vais vous partager mon point de vue avec le recul que j’ai, puisque j’ai commencé les séances il y à 1 an. Très sincèrement ça m’a personnellement changé la vie. L’épilation laser définitive fait partie des choses dont je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt. Quand on y pense, c’est juste incroyable à quel point notre pilosité influe sur notre vie. Aujourd’hui je n’ai plus à me préoccuper de mes poils, je n’ai plus rien à faire ni rien à penser. Je suis nickel tout le temps, ma peau est lisse, douce, sans poil incarnés et nette. Je peux dégainer un débardeur un jour de beau temps ou me mettre directement en maillot sans me demander si je suis épilée ou non. C’est investissement que je juge rentable et durable. Faites le calcul de ce que vous coûte une esthéticienne régulière et les pots de cire ! J’ai clairement fait des économies et je suis plus tranquille. Pour ce qui est de la santé, mon jugement personnel consiste à dire que je suis intimement convaincue et persuadée que nous devrions plus nous soucier de notre mode de vie sur le long terme plutôt que de 8 séances de laser dans toute une vie. Je pense sincèrement que mon alimentation quotidienne, l’air que je respire, les produits transformés que j’avale ou non, les traitements que je prends ou non et les cosmétiques plus ou moins douteux que je m’étale à longueur de journée sur ma peau  a plus d’impact sur mon organisme que les 5 pauvres séances de laser que j’ai pu faire. Peut être que le laser a des effets néfastes sur l’organisme, je n’en sais rien mais ça ne me préoccupe pas tant que ça.

 


Autres articles qui peuvent vous intéresser :

Mon expérience avec le stérilet au cuivre 

Mon augmentation mammaire 

5 choses à savoir avant une augmentation mammaire


 

Laisser un commentaire