Santé & Nutrition

La vérité sur les lobbys de la viande

 

Le Veggie Guide est entièrement basé sur des études scientifiques réalisées à travers le monde : en Chine, en Amérique ou encore en Europe … il est question uniquement de santé et de nutrition, et pas de cause animale. Sur plus de 70 pages, les dégâts des produits animaux sur le corps humain sont démontrés car avérés. Pour ceux qui l’ignorent : je suis devenue végétalienne uniquement pour ma santé et non pour les animaux.

 

Mais pourquoi n’avez-vous jamais entendu ça avant ?

 

La vérité sur les lobbys pharmaceutiques, de la viande et du lait

La population désire de plus en plus prendre soin de sa santé, et il faut quand même reconnaître que certains médias tentent de révéler au grand jour des découvertes récentes ou non, sur le sujet. On parle beaucoup du sucre qu’il faut bannir, des graisses saturées qu’il faut éviter … mais au sujet des produits animaux, les articles sortent au compte goute et finissent par se fondre dans la masse. Mais pourquoi ? Simplement car le poids de certains lobbys est inégalable.

 

Un lobby, c’est quoi ?

C’est un groupe de personnes influentes qui exerce des pressions destinées à influencer l’avis et le comportement du pouvoir public à savoir : VOUS.

Les lobbys de la viande et des produits laitiers sont les plus puissants des lobbys. On estime qu’en France, ceux de la viande pèsent environ 700 millions d’euros, rien que ça. En deux lignes, voilà pourquoi on parle nettement moins des liens établis entre les produits animaux et la santé, que de la dangerosité du sucre. Derrière chaque lobby se cache un enjeux financier colossal  !

En France

Concentrons nous sur notre pays, car c’est de lui que nous dépendons. Il y a en France, deux lobbys de la viande qui se distinguent :

  • INTERBEV – Interprofession Bétail Et Viande. Pèse 32 millions d’euros
  • FNSEA – Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitations Agricoles

En 2015 le gouvernement fait une proposition de loi pour instaurer des repas végétariens au sein des cantines scolaires, vous vous souvenez ? Et bien pour ne rien perdre de son économie, INTERBEV a sillonné pendant quatre mois 1500 écoles élémentaires en France. Son but : sensibiliser les enfants et leurs parents pour leur réapprendre le goût de la viande. Des « ateliers ludiques et éducatifs » ont été mis en place pour influencer leurs jeunes cibles, avec notamment des slogans tels que « avec le boeuf, c’est la teuf » ou « je le veau bien » ….

Partout dans le monde, les lobbys financent des contres-études sur la santé, visant à vous faire oublier ce que vous avez pu lire, pour vous rassurer. Comme en 2015 -encore- où l’OMS révélait que les viandes transformées (bacon, jambon en tranches, saucisson ….) causent des millions de décès chaque année. Quasi instantanément, les lobbys de la viande se sont attaqués à la science en faisant paraître une contre étude expliquant que « Non, la viande n’est pas cancérigène ». Le lien entre l’alimentation et la santé n’est pourtant plus à prouver.

Havard a déclaré que la quantité nécessaire de viande pour être en bonne santé était de … zéro.

 

En 2012, l’entreprise de restauration Sodexo a fait une campagne pour inciter les consommateurs à réduire leur consommation de viande. Le président de la FNSEA avait estimé «que cette initiative malheureuse (…) était déplorable. » Sodexo a été contraint de mettre un terme à sa campagne publicitaire et ira même jusqu’à dire publiquement que les infos présentées sur les affiches étaient fausses.

 

La vérité sur les lobbys pharmaceutiques, de la viande et du lait

Les lobbys et les medecins

Récemment, l’association Regards Citoyens révèle au grand jour les nombreux contrats et cadeaux offerts aux médecins par les lobbys pharmaceutiques. Oui, vous avez bien lu. Entre 2012 et 2014, ils auraient notamment versé 236 millions d’euros en cadeaux et autres avantages ( frais hôteliers, voyages) aux professionnels de santé tous domaines confondus. Pour faire éclater l’affaire, Regards Citoyens a étudié pendant deux ans les  données publiées par l’ordre des médecins, et ils seraient 400.000 professionnels a bénéficier de ces avantages spécieux. Le laboratoire Bayer faisait à lui seul jusqu’à  70.000 euros de « cadeaux » . Vous comprenez bien que je ne fais aucune généralité ici, je relate simplement des faits avérés concernant une bonne partie du corps médical, les preuves parlent d’elles-même. Je n’ai pas écris que c’était le cas de TOUS LES PROFESSIONNELS.

C’est ainsi que votre médecin vous a déjà certainement dit que le végétalisme était néfaste pour votre santé, ou que votre enfant ne peut évidement pas être végétarien. On parle de bébés végétaliens juste ici dans cet article.

Le docteur Américain Esselstyn a traité un groupe de 20 patients atteints de maladies cardiaques, avec une alimentation totalement végétarienne. Il venait de menacer le statut quo en évitant les traitements standards de l’industrie pharmaceutique. L’ordre médical l’a alors jugé comme « trop extrême », ce qui prête à sourire quand on connaît la profondeur des études internationales menées au sujet de l’alimentation végétale. Esselstyn est le chef de la section chirurgie de la thyroïde à Cleveland, une des institutions médicales les plus renommées au monde. Il est aussi président du groupe du travail sur le Cancer du sein à Cleveland et membre de la liste des meilleurs médecins au États-Unis.

« Où que vous alliez, 99% des gens se nourrissent mal. Il est vraiment difficile pour tous ces gens de regarder celui qui fait partie du 1% et de reconnaître qu’il a raison »

Mais concrètement, qu’a à offrir la médecine aujourd’hui, à part des médicaments et des opérations de chirurgie ? Le corps médical n’est pas formé sur l’alimentation et son mode de vie. Le Conseil National de la recherche est formel : les médecins reçoivent environ vingt et une heures de formation en nutrition au cours de leur 4 années de formation. ça, je l’ai aussi appris à l’issu d’une longue discussion avec mon médecin généraliste actuel. La première fois que je suis allée le voir, je lui ai demandé un bilan sanguin lui expliquant que j’étais végétalienne depuis déjà quelques temps et que je souhaitais contrôler ma santé. Il m’a bien évidement fait une ordonnance pour un bilan complet, en m’expliquant que je manquerai très certainement de fer et que j’aurai probablement des carences, l’alimentation végétale ne fournissant pas tous les acides aminés essentiels. La discussion était entamée, j’en ai donc profité pour poursuivre sur le sujet. Pendant près d’une heure, nous avons échangé en nous écoutant l’un et l’autre. Quelques jours plus tard, le laboratoire lui envoie mes résultats d’examens. Mon médecin me téléphone : « Bon, visiblement vous en savez plus que moi sur le sujet. Vos analyses sont excellentes« . Honnêtement je le savais déjà, mais qu’est-ce que c’est gratifiant quand c’est reconnu par un professionnel.

Le problème est que la formation des médecins, tous domaines confondus, est subventionnée par l’industrie pharmaceutique. Et ce, de la formation à la recherche. Tout ce qui se passe en faculté de médecine est subventionné par ces lobbys.

 

Laboratoires les plus généreux avec les médecins

Laboratoires les plus généreux avec les médecins

 

 

Les professions les plus gâtées par les laboratoires

Les professions les plus gâtées par les laboratoires – Les noms ne pouvant êtres divulgués, ils ont été remplacés par la profession de chaque professionnel concerné

 

En conclusion : Les lobbys déploient les grands moyens pour vous empêcher de connaître la vérité. Leurs enjeux économiques valent bien plus que votre santé.

Sources : Mémoire de médecine sur la nutrition

Censure par la FNSEA , Regards Citoyens.org , Libération

Laisser un commentaire