a

Emma Marie

and

Roko Button

15. October 2018.

at 7 o’clock in the evening
Villa Macadamiana second at Marianberg
Hilltop Dr Menomonee Falls, WI 53051 US

top

Les dangers de la boulimie

 

 Les conséquences et les dangers de la boulimie sont réels, et il est important de pouvoir en parler autour de soi.

Qu’elle soit vomitive ou non, la boulimie comporte des risques pour la santé. S’agissant d’un trouble invisible, les conséquences de la boulimie sont réelles.

Les conséquences de la boulimie

 

Les conséquences de la boulimie ne sont pas à prendre à légère. Voyons un peu quelles sont-elles :

► L’estomac qui s’agrandit. L’estomac est adaptatif car il a naturellement la capacité de s’élargir ou de se rétrécir selon la quantité de nourriture que l’on avale. Ici dans le cas de la boulimie, les compulsions alimentaires te poussent à manger toujours plus. Et si tu manges de plus en plus, ton estomac se détendra petit à petit et c’est un véritable cercle vicieux qui commence. Car plus tu manges, plus ton estomac s’agrandit et plus il s’agrandit, plus tu dois manger en grande quantité pour être rassasiée. 

L’addiction à la nourriture et en particulier au sucre. Pendant les épisodes de crises, tu réponds à l’appel du sucre et aux aliments ultra-transformés car ce sont eux qui te procurent le plus de plaisir. En effet, le sucre fait sécréter au cerveau de la dopamine : l’hormone du bonheur et du bien-être. De ce fait, chaque fois que tu te sentiras mal ou frustrée, tu te souviendras à quel point manger te faisait te sentir bien.

Mal être physique : maux de ventre, vertiges, baisse du rythme cardiaque … Apporter autant de nourriture d’un coup à tort corps, et souvent une grande dose de sucre n’est pas sans conséquence. 

 

 

Les risques de la boulimie vomitive

Les risques de la boulimie vomitive, et plus généralement les conséquences des excès alimentaires sur l’organisme et la santé sont divers.

  • Une satiété déréglée : en donnant de la nourriture au corps alors qu’il n’en a pas besoin, les sensations de satiété sont faussées. Puisqu’il reçoit des aliments de façon régulière et en grande quantité, le corps n’a plus le temps de fabriquer la leptine, l’hormone qui manifeste le signal de faim.
  • Des troubles de l’humeur car la boulimie détruit socialement. Les aliments permettent de nous donner de l’énergie mais également de faire fonctionner correctement nos hormones. Une personne souffrant de boulimie décline les invitations de ses porches tant elle a peur de la nourriture et de perdre le contrôle devant eux. de ce fait, un isolement social peut se créer allant jusqu’à la déprime.
  • Endommagement des organes comme le pancréas. Le pancréas a comme utilité de faciliter la digestion des aliments et de réguler le taux de sucre dans le sang (glycémie). Il fait partie des organes vitaux. Lors d’épisode boulimique le pancréas est en surcharge. Sur le long terme, les crises de boulimie peuvent sérieusement être la source de maladies graves. Le risque est réel et souvent inconnu.
  • Carences en vitamines et minéraux pour la boulimie vomitive. À force de se purger de toute prise alimentaire, l’organisme n’a pas les besoins nécessaires pour fonctionner correctement. Les conséquences d’un déséquilibre alimentaire peuvent entraîner de sérieux dysfonctionnement du corps.