Monthly Archives

juillet 2017

Lifestyle

Stérilet en cuivre : mon expérience

21 juillet 2017

Au cours de l’année 2015, j’ai décidé d’arrêter de prendre la pilule. Je vous en parle plus en détail dans cet article.

J’ai directement enchaîné sur la pose d’un sterilet au cuivre NON HORMONAL. Pour m’aider à faire mon choix, mon gynécologue m’a tout simplement informé de tous les moyens de contraception possibles pour moi. Instantanément mon dévolu s’est jeté sur le sterilet au cuivre. Il ne comporte aucune hormone, il peut être posé sans jamais être tombée enceinte (contrairement aux idées reçues), il peut rester en place de 8 à 10ans et surtout : vous n’avez plus à vous soucier de rien. Mais puisqu’il est sans hormone, comment fonctionne la contraception ? Un stérilet est en forme de T et une fois en place, il prendra toute la place dans l’utérus pour empêcher un éventuel oeuf de se développer.

LA POSE

La pose d’un sterilet se fait pendant la période de règles. On peut se sentir gênée au premier abord, mais soyez détendue, la pose ne dure pas plus de 2min ! Votre gynécologue vous prescrira un mini comprimé à introduire comme un tampon dans votre vagin, pour le dilater au maximum. Il faudra le placer 2H avant la pose si mes souvenirs sont bons.

Inutile que je vous fasse rêver, la pose d’un sterilet est douloureuse pour 98% des femmes. Mon gynécologue recommande meme aux patientes de venir accompagnées ce jour là. Pour vous parler de mon expérience personnelle : j’ai fait un petit malaise de quelques minutes. Il s’agit en fait d’une douleur « sourde » mais intense de moins de 2 secondes. Un peu comme si l’on se prenait un coup direct, qui nous met K.O. Ne soyez pas inquiéte, tout ceci ne dure que quelques secondes. Jusqu’au lendemain vous aurez un léger mal au ventre, le temps que le sterilet prenne sa place dans votre vagin. Le lendemain, tout sera deja oublié et vous vous sentirez tellement libre de ne plus être obligée de penser à prendre votre pilule chaque jour.

Un fil extrêmement fin dépassera de votre utérus tout en restant à l’intérieur de votre vagin. Il sera INVISIBLE et INDOLORE pour vous, comme pour votre partenaire. Si l’un des deux ressent une gêne, c’est alors que le stérilet a été mal posé, mais cela reste rare.

N’oubliez pas que chaque femme est différente, les effets et ressentis sont variables d’une personne à l’autre. Mon article n’est pas une vérité générale

EFFETS INDÉSIRABLES

Personnellement, je n’en ai eu aucun. Sachez avant tout que l’arret de prise d’hormones signifie que votre corps se remettra à travailler seul et à son rythme. (Les règles que les femmes ont sous pilule, sont artificielles, réglées pour la plupart au jour près car les hormones conditionnent votre corps). Si vous passez d’une pilule à un sterilet en cuivre, il faudra quelques mois à votre corps pour qu’il trouve son propre rythme. Vous pouvez avoir une absence de règles qui peut durer de quelques mois à 1 an, et c’est parfaitement normal. Dans la majorité des cas, les règles sont plus abondantes et douloureuses sous stérilet. Je sais d’après vos retours, que beaucoup d’entre vous sont réticentes à l’idée d’arrêter la pilule juste par rapport à ce changement de règles. C’est à chacune d’entre vous que revient la décision finale, sentez vous libres. Le plus important pour moi était de ne plus me nourrir d’hormones, si néfaste à notre organisme : le cancer du sein augmente en moyenne de 4 à 5 fois chez les femmes qui ont prit la pilule au moins 6 ans, avant l’âge de 25 ans. Et puis finalement surprise … depuis que j’ai mis mon sterilet en 2015, je n’ai mes règles qu’UN jour tous les trois mois. J’ai fait une batterie d’examens et j’ai pris l’avis de plusieurs professionnels qui ont tous été unanimes : tout et normal, il s’agit simplement Du fonctionnement naturel de mon corps. Je sui donc ravie d’avoir sauté le pas, car j’ai gagné au change.

Concernant ma peau je n’ai eu aucun changement. J’ai toujours eu une peau grasse avec un peu d’imperfections, meme sous pilule. Quant à mon poids, rien n’a bougé. Je n’ai ni grossi ni minci. Je continue de contrôler mon alimentation comme je l’ai toujours fait, en applicant une alimentation vegetalienne.

AU QUOTIDIEN

Le lendemain de la pose d’un stérilet tout sera oublié et vous pourrez même sauter et danser si le coeur vous en dit ! Les premiers jours il est possible d’avoir l’impression de sentir le stérilet à l’intérieur : « je crois que ça cogne là ! Si, je le sens bouger ! » En réalité tout est psychologique car mis à part un mal de ventre le jour de la pose, tout reste indolore. Que ce soit au cours de la journée, aux WC, en faisant du sport ou même lors des rapports, vous ne sentirez absolument pas votre stérilet. Vous oublierez même que vous en portez un ! Et ça, croyez-moi, ça n’a pas de prix. Votre corps fonctionne à son rythme et vous êtes protégée contre une éventuelle grossesse indésirable.

Si vous souhaitez retirer votre stérilet, vous pouvez le faire à tout moment. Votre gynécologue n’aura qu’à tirer sur le fil pour le faire glisser. Il paraît que le retrait est indolore, mais n’étant pas encore passée par là, je ne peux pas vous en dire plus.